terug naar de homepage

terug naar evangelisatie

        

Opvang van vluchtelingen en kinderen in Bangui in de oorlogssituatie.
Photos 1-4 Les personnes déplacées et refugiées pour cause de guerre au pays leur vécu et quelques départ en images.

  

Opleiding van jongeren door hen een beroep aan te leren.
La formation en mécanique des jeunes désœuvrés et victimes de guerre, ainsi que la prise en charge des enfants en besoin de protection.

  

Het natuurlijke habitat van de AKA pygmeeen in de brousse.
Les Pygmées AKA et leur vécu en pleine brousse.

    

Project Gemach
Projet Gemach

       


Paassamenkomst met 200 pastores in Bangui op het terrein van de zending , met ook vele pygmeeen.
Séminaire des serviteurs de DIEU pendant le weekend end de Pâques 2017 plus de 200 participans .

       

Tijdens het eerste trimester van 2017 werd besloten om project Gemach te starten. Een centrum op richten in Bagandou voor onderwijs, opleiding en een landbouwproject op 50 hectare.
De kosten worden geschat op 5000 euro wat eigenlijk niet zoveel is.
Dit was het werk dat Maman Antoinette wou doen.
De zending gaat voort.
Op dit ogenblik is een ploeg opnieuw naar de pygmeeen in Bagandou.
Wat ze echt nodig hebben is niet alleen gebed maar vooral financiele steun.
Hun land is het armste land op heel de wereldbol.

Les activités de la mission en cette fin du 1er trimestre 2017 et début second trimestre ont été très riches : bien qu'encore sous le coup des évènements tragiques que connait le pays, la mission a pu organiser le retour dans d'autres zones d'accueil ou de sécurité des personnes qui avaient fuient la guerre pour venir se réfugier sur le site.

1/ Cela n'a pas été facile et quand bien même qu'ils ne soient pas tous partis, mais des 800 personnes encore là, 750 ont pu quitter le site.
(Photos 1 à 4)

2/ le 25 de ce mois la formation des jeunes désœuvrés et victimes de guerre, ainsi que la prise en charge des enfants en situation difficile va être reprise ; certes les moyens d'attant pour cette formation n'existent plus mais il est nécessaire de reprendre cette formation pour laquelle les concernés attachent beaucoup d'importance ; cette formation permet de combattre non seulement la délinquance juvénile mais aider à résorber le taux de chômage et du banditisme armé. Une prière est faite pour toute aide pouvant être donnée en ce sens. (Photo 5 et 6)

3/ un voyage parmi les peuples non atteints a permis de se rendre à l'évidence des situations dramatiques qu'ils connaissent surtout les pygmées AKA ; la nécessité de réaliser un centre d'accueil et de formation de leurs leader s'impose désormais avec acquitté afin de les préparer à leur tour à aller encadrer d'autres dans la forêt.
Ce centre servira aussi d'école pour les enfants pygmées, d'où la recherche d'aide pouvant permettre de concrétiser ce micro-projet dont le coût minimum de lancement est de 6000(six) mille Euro pour le bâtiment et les installations sommaires puis évolueront vers sa consolidation à un taux un peu plus élevé.( Photo 7)
et enfin que le projet s'auto finance, il est prévu la réalisation d'un grand champ de plus de 50 hectares, dont la moitié sera un palmerais, l'huile étant l'une des première matières de base et recherchée dans la contrée, 10 hectares serviront pour les produits vivriers, et 12 hectares pour les produits de rente, la main d'œuvre sera locale et bénévole pour les apprenants.

4/ les premiers bénéficiaire du micro projet GEMACH ont pu commencer à réaliser leurs activités, ayant déjà reçu les kits appropriés suite à un séminaire et formation en ce sens (photo 8 et 10 )

5/ Un séminaire spécial Pâques a été organisé sur le site de la mission ; nonobstant les 200 délégués venus de partout et de l'arrière-pays, un grand nombre des membres des Eglises étaient également présent, il y a eu plusieurs enseignement, des plénières et des ateliers.(photos 10, 11 -16)

Une sortie vers le sud plus sécurisé a permis d'aller visiter la chute de mbéko situé à 100 km de Bangui chute située en pleine forêt tropicale et dont la main d'homme n'a jamais travaillée. Au passage visité aussi le palais de l'empereur BOKASSA 1er décédé après sa chute, et enfin le mausolée du 1er président Centrafricain fondateur de ce pays mort dans un accident d'avion en 1959.Telles sont en images les vécus de la mission ici à Bangui pour laquelle votre soutien dans la prière est très importante.

En Christ frère Maurice.